Soyez prêt avec un kit de survie technologique

Afbeelding van een tech-survivalset.

Avoir un kit de survie, qu’il s’agisse d’un sac d’urgence ou d’un sac d’évacuation, est une étape importante pour vous préparer à toute crise ou catastrophe. En cas de danger, il suffit de le prendre et de partir.

Cette publication est cependant consacrée à la création d’une pochette d’outils technologiques que vous pourrez inclure dans votre sac de survie existant. Dans l’idéal, il est préférable d’avoir un kit qui regroupe un large éventail d’appareils pouvant être utilisés dans de nombreuses situations.

Bien qu’il s’agisse de dispositifs et d’outils physiques à avoir à portée de main, il est toujours utile d’obtenir un VPN sur son téléphone pour bénéficier d’un accès internet sans restrictions, quelles que soient les difficultés auxquelles vous faites face.

Choisir une pochette et des accessoires d’organisation

Allons à l’essentiel !

Vous voudrez certainement ranger tous vos appareils technologiques dans une petite pochette à la fois imperméable (ou au moins résistante à l’eau) et durable. 

Si vous ne trouvez pas de pochette imperméable, vous pouvez envisager d’acheter un sac de sport ou de rangement imperméable dans votre magasin de sport local et d’y placer votre pochette d’outils technologiques.

La durabilité est importante, puisque le kit doit être en mesure de résister à un usage intensif. Ne privilégiez pas le prix à la qualité ! Ce kit doit durer aussi longtemps que possible.

Voici les indispensables du kit de survie technologique

Bien que vous souhaitiez adapter votre kit à vos propres besoins, voici les éléments indispensables à inclure dans votre kit de survie technologique.

Appareils de stockage

  • Les clés USB pour les documents importants : une clé USB peut sauvegarder des documents importants et sensibles afin de prouver qui vous êtes et ce que vous possédez. Pour des raisons de sécurité, il est recommandé de chiffrer cette clé avant de l’utiliser. Les documents importants à ajouter peuvent inclure : le passeport, le certificat de naissance, les actes de propriété, les licences, les assurances, les certifications, etc.
  • Les clés USB médicales : cette clé USB ne doit pas être considérée comme une solution de substitution à la carte d’urgence, mais plutôt comme un complément à celle-ci. L’idée ici est d’avoir une clé USB contenant uniquement des informations médicales pertinentes au cas où vous seriez victime d’un accident. Il s’agit de votre nom, des personnes à contacter en cas d’urgence, de votre groupe sanguin, de vos allergies et de vos antécédents médicaux.
  • Un disque dur SSD externe : on ne sait jamais quand on va avoir besoin d’un disque dur pour sauvegarder, copier ou partager nos fichiers avec d’autres personnes ! Les disques durs SSD sont préférables aux disques durs externes standards, car ils sont beaucoup plus rapides. 
  • Les systèmes d’exploitation portables : si vous n’avez pas d’accès immédiat à un appareil que vous possédez (par exemple, si vous êtes dans un cybercafé ou dans une bibliothèque), une clé USB Linux portable et légère vous sera utile pour utiliser un ordinateur en toute sécurité lors de vos déplacements. 
  • Les cartes SD, les lecteurs et les adaptateurs : encore une fois, mieux vaut être préparé que pas du tout !

Chargeurs et alimentation

  • Les banques d’alimentation portables : que vous attendiez l’arrivée des secours ou que vous regardiez du sport en streaming pendant un long trajet en train, la dernière chose dont vous avez besoin est que la batterie de votre appareil soit complètement épuisée. Une bonne banque d’alimentation peut durer quelques mois avec une charge complète sans être utilisée. Privilégiez plutôt les appareils étanches. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez placer vos batteries dans des sacs résistants à fermeture éclair. Pour plus de commodité, vous pouvez également opter pour des banques d’alimentation dotées de la technologie de recharge sans fil afin de réduire le recours à des câbles supplémentaires.
  • Les câbles : c’est une bonne idée d’avoir à la fois des câbles pour le transfert de données et des câbles USB pour la recharge. En effet, même si vous pouvez utiliser les deux types de câbles pour charger vos appareils, certains ne sont pas aussi performants pour transférer des données. Pour des raisons de sécurité, veillez à utiliser des câbles conçus exclusivement pour le chargement des appareils si vous utilisez un port USB public, comme dans les gares, les cafés et les aéroports. Étant donné que les appareils que vous possédez peuvent avoir des configurations et des ports USB différents, vous devriez vous procurer des adaptateurs multiples pour les charger.
  • Les adaptateurs universels : investir dans plusieurs adaptateurs électriques universels est un excellent moyen pour faciliter la recharge de vos appareils, que vous soyez à la maison, en déplacement ou à l’étranger. Il est préférable d’opter pour des solutions capables de fonctionner dans le plus grand nombre de localisations possibles. En d’autres termes, optez pour des adaptateurs dotés de commutateurs qui vous permettront de modifier les connecteurs en fonction de chaque pays. Pensez également aux modèles dotés de ports de charge USB-A et USB-C.
  • Les piles sèches : en plus des appareils indiqués ci-dessus, il est toujours utile d’avoir en réserve plusieurs piles sèches ou piles plates (AA, AAA, C et D)

Téléphones et accessoires

  • Un téléphone portable secondaire : un téléphone secondaire pas cher peut s’avérer utile si vous êtes à l’étranger et que vous souhaitez toujours utiliser votre carte SIM principale en itinérance. Il peut également servir d’appareil de secours si votre téléphone principal est endommagé. 
  • Un téléphone par satellite : ce type d’appareil est parfait dans les situations où vous devez passer des appels d’urgence et où votre téléphone portable est hors de portée. Notez que vous aurez besoin d’un abonnement à un service de télécommunication afin de pouvoir l’utiliser pour passer des appels.
  • Un kit de cartes SIM prépayées : une carte SIM prépayée peut être utilisée dans votre téléphone secondaire. La plupart des kits sont fournis avec des adaptateurs pour différents types de cartes SIM (micro, nano et mini SIM) et un éjecteur de carte SIM (qui est absolument indispensable). Privilégiez une carte SIM avec un forfait international.
  • Un hotspot Wi-Fi portable : l’avantage d’un hotspot Wi-Fi portable est que vous n’avez pas à vous soucier de la batterie de votre smartphone lorsque vous vous connectez. Un bon hotspot Wi-Fi peut prendre en charge jusqu’à 10 à 15 appareils simultanément.

Outils

  • Les kits de tournevis : que vous procédiez à la maintenance d’un ordinateur portable ou à la réparation des petits problèmes techniques que vous rencontrez, les kits de tournevis sont un atout majeur dans votre arsenal de survie technologique. Bien qu’ils soient compacts, ils contiennent tellement d’outils utiles qu’il est difficile de s’en priver. Ils peuvent être achetés dans la plupart des magasins informatiques ou chez les vendeurs en ligne. Vous pouvez également les emporter en avion, mais cela peut varier d’une compagnie à l’autre.
  • Les couteaux de poche (comme les couteaux suisses ou d’autres couteaux multifonctionnels similaires) : ils sont parfaits pour dégainer et couper des câbles, ouvrir des boîtes et procéder à des réparations techniques. L’idéal est de choisir des couteaux en acier inoxydable ou à haute teneur en carbone et dotés de solides propriétés de sécurité, comme les mécanismes de verrouillage.
  • La lumière : il n’y a rien de pire que de travailler sur quelque chose que l’on a du mal à voir, surtout lorsqu’on répare des appareils technologiques. Une bonne lampe frontale ou une lampe de cou résoudrait immédiatement ce problème. Vous ne pouvez jamais vous tromper avec une bonne lampe de poche. Choisissez une lampe compacte et étanche avec une puissance de 200 lumens.
  • Une montre de plongée : une montre de plongée analogique est le meilleur garde-temps pour votre kit de survie. En plus d’être étanche, elle n’aura pas besoin d’être rechargée (contrairement à une montre numérique ou à une smartwatch). Dans certains cas, une nouvelle pile de rechange peut durer jusqu’à plusieurs années… et une boussole intégrée à une montre vous donnera une indication élémentaire de votre position.