Annonce du gagnant de la bourse d’ExpressVPN 2022

Nous sommes très heureux d’annoncer le grand vainqueur de la bourse d’étude : Razvan Ciuca, étudiant à l’université de Montréal au Canada. Félicitations !

Cette année, notre sujet de rédaction était le suivant : Si vous deviez établir les règles du métavers, comment feriez-vous pour garantir sa liberté, son accessibilité et sa sécurité ?

Nous avons reçu plus de 1200 contributions sur le sujet, avec de nombreuses analyses des différentes facettes du métavers, de la décentralisation et des DAO aux réglementations entourant les différents environnements du métavers.

Nous avons choisi d’attribuer la récompense de 5000 $ à Razvan, qui a abordé l’inévitabilité d’un compromis entre les trois critères et comment les hiérarchiser.

La concurrence était rude, mais nous avons choisi cinq candidats qui nous ont présenté également des arguments convaincants et cohérents. Nous a avons offert à chaque finaliste un abonnement ExpressVPN de 12 mois. Il s’agit de :

  • Mihir Salil Gokhale – Université du Texas à Austin, TX, États-Unis.
  • Harry Warne – Université d’Aberystwyth au Pays de Galles, Royaume-Uni.
  • Rana Dubauskas – Université Vanderbilt, TN, États-Unis.
  • Riley Choquette – The Open University, Royaume-Uni.
  • Michael Wieder – Princess Anne High School, VA, États-Unis.

Entretien avec le vainqueur

Nous avons interrogé Razvan sur sa contribution primée, les différentes solutions qu’il mettrait en œuvre pour la confidentialité en ligne et la manière dont il compte utiliser ses connaissances pour aider les autres lorsqu’il sera diplômé.

Avez-vous déjà tenté de vous aventurer dans le métavers ? Si oui, qu’en pensez-vous ?

Jusqu’à présent, je ne me suis pas aventuré dans ce que je considérerais comme un métavers proprement dit (en fait, il est assez difficile de définir le mot métavers aujourd’hui). J’ai certes essayé quelques casques VR pour voir à quoi ils ressemblent, mais la plupart de mes impressions sur le métavers actuel proviennent de témoignages de Youtubeurs qui testent les fonctionnalités sociales du Quest Pro récemment commercialisé par Meta. D’après ces témoignages, le métavers actuel me semble incroyablement vide et superficiel. La plupart des personnes que j’ai observées s’ennuient et discutent avec d’autres personnes qui s’ennuient également, comme une sorte d’Omegle high-tech.

Vous soulignez dans votre contribution les compromis nécessaires entre les trois critères (liberté, accessibilité, sécurité), mais vous estimez que l’accessibilité est le critère le plus important. Pourquoi ?

Une fois les fondements établis, l’accessibilité me semble être le critère le plus difficile à faire évoluer. Si un système n’est pas sécurisé au départ, il n’y aura pas vraiment de motivation financière pour qu’il reste non sécurisé dans le futur, donc même s’il faut beaucoup de travail pour le sécuriser par la suite, il n’y aura pas beaucoup de concurrents high-tech avec de grandes ressources qui s’opposeront à un tel objectif de l’intérieur. Et même si je peux comprendre qu’il existe des intérêts financiers derrière les restrictions de liberté sur internet, ce n’est rien comparé aux ressources déployées pour maintenir cette inaccessibilité. Windows ne deviendra jamais accessible à tous, ni macOS. Toute la puissance des entreprises dont les capitaux s’élèvent à des milliards de dollars sert à garantir que leurs programmes restent payants. Si le métavers commence inaccessible à tous, je ne vois aucun espoir qu’il devienne accessible un jour. C’est la raison pour laquelle l’accessibilité est essentielle au stade du développement initial, alors que les deux autres critères ne le sont pas autant.

Si le métavers commence inaccessible à tous, je ne vois aucun espoir qu’il devienne accessible un jour. C’est la raison pour laquelle l’accessibilité est essentielle au stade du développement initial.

Selon vous, quels sont les principaux défis à relever pour faire d’internet un espace décentralisé ?

Le principal défi consiste probablement à définir les avantages de la décentralisation auxquels les gens accordent une importance particulière. S’il y a deux versions de TikTok, l’une centralisée et l’autre décentralisée, mais que la version centralisée est 1 % plus intuitive, plus vive ou plus addictive, la version centralisée prend le dessus. Les gens ne se soucient tout simplement pas assez de la décentralisation elle-même dans leurs choix, la plupart ne savent même pas vraiment ce que signifie décentralisation. Tout produit qui se dit décentralisé pour justifier une mauvaise expérience utilisateur est voué à l’échec. En toute honnêteté, je ne vois pas comment internet pourrait devenir plus décentralisé qu’il ne l’est aujourd’hui.

Quel est, selon vous, le principal obstacle à la généralisation du métavers ?

Le plus grand obstacle est de déterminer les problèmes que le métavers peut résoudre. Un autre obstacle est de rendre les casques plus légers et plus petits, la densité de pixels plus élevée et le champ de vision plus large, mais cela viendra, comme on peut s’y attendre, après que Meta aura injecté quelques dizaines de milliards de dollars supplémentaires dans le développement de ses ressources matérielles. Le problème initial (Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire là-dedans ?) est beaucoup plus important. L’application phare sera presque une sorte de VRMMORPG, elle doit être quelque chose d’assez intéressant pour que la plupart des adolescents demandent un casque VR pour Noël, comme ils le font avec les smartphones et les ordinateurs.

Une pornographie entièrement interactive générée par l’IA pourrait également susciter l’intérêt des adolescents, bien que peu de gens admettent ouvertement être intéressés, ce qui nécessiterait également une application pour servir de couverture… et jouer la carte du déni plausible. Cette dernière option exacerberait sans aucun doute la plupart des problèmes sociaux que nous connaissons actuellement. En général, toutes les voies par lesquelles je vois le métavers devenir largement répondu impliquent de rendre les gens dépendants de quelque chose qu’ils ne peuvent obtenir que par le métavers. Malheureusement, je ne pense pas que l’idée de travailler dans le métavers sera couronnée de succès.

toutes les voies par lesquelles je vois le métavers devenir largement répondu impliquent de rendre les gens dépendants de quelque chose qu’ils ne peuvent obtenir que par le métavers.

Qu’étudiez-vous actuellement et qu’espérez-vous faire dans le futur ?

J’étudie actuellement les mathématiques et l’informatique à l’Université de Montréal. Après cela, je ferai des études supérieures en IA, probablement dans le domaine du deep learning ou du deep reinforcement learning. Tous les progrès réalisés par le métavers dans notre société ne seront qu’une petite flamme à côté de la supernova que sera l’avènement de la superintelligence artificielle, et je ne vois pas de meilleure façon de vivre que de m’assurer que la supernova ne brûle pas tout ce qui m’est cher sur son passage.

***

La confidentialité et la liberté numériques vous tiennent à cœur ? Pensez à participer au prochain concours pour gagner The ExpressVPN Future of Privacy Scholarship ! Nous vous donnerons plus d’informations au début de l’année 2023.

Phone protected by ExpressVPN.
Take back control of your privacy

30-day money-back guarantee

A phone with a padlock.
Nous respectons votre vie privée. Essayez ExpressVPN sans risque.
Qu'est-ce qu'un VPN ?
ExpressVPN est dédié à garantir votre confidentialité et sécurité en ligne. Les publications de ce compte se concentreront sur les actualités de notre entreprise, ainsi que des news importantes sur la confidentialité et la sécurité.