Les meilleurs sites Web .onion

Le deep web est la partie du Web qui n’est pas indexée par les moteurs de recherche. Le dark web est une partie du deep web, qui existe à l’intérieur de réseaux proxy inverses, connus sous le nom de darknets. Parmi ces darknets, Tor est de loin le plus populaire.

Le réseau Tor est constitué de milliers de serveurs appelés relais. Lorsque vous naviguez sur le Web en utilisant le navigateur Tor, vos données ne transitent pas directement de votre ordinateur au serveur. Au lieu de cela, elles sont envoyées de manière aléatoire vers au moins trois relais avant d’atteindre leur destination. Les données que vous visualisez peuvent faire le tour du monde plusieurs fois avant de vous parvenir ! Cette méthode est peut-être inefficace, mais elle rend également l’activité plus difficile à surveiller. De plus, vos données de navigation sont chiffrées de manière à ce que les relais ne soient pas en mesure de connaître simultanément leur destination, leur contenu ou leur source.

Vous pouvez utiliser cette technique pour masquer votre identité et votre localisation sur le dark web. Le fournisseur d’un service peut également masquer sa localisation. Cette technique permet d’héberger des sites qui sont plus difficiles à supprimer ou à censurer, mais elle peut également être associée à des activités criminelles. Sur le dark web, les sites ne peuvent pas recourir à des noms de domaine ordinaires. Ils utilisent plutôt des pseudo-domaines se terminant par .onion. Ces noms de domaine ne sont pas enregistrés auprès d’une autorité centralisée, mais ils sont dérivés de clés cryptographiques. Cela signifie qu’il n’y a pas de frais associés à ces noms et qu’ils ne peuvent pas être facilement saisis. Mais cela signifie également qu’ils ne sont pas faciles à déchiffrer.

Cet article peut également être trouvé sur le dark web !
Téléchargez Tor Browser (également connu sous le nom Onion Browser) et rendez-vous sur http://expressobutiolem.onion/blog/best-onion-sites-on-dark-web/

Les connexions établies dans le réseau Tor sont chiffrées de bout en bout par défaut, ce qui signifie qu’il n’y a pas de couche de chiffrement séparée nécessaire comme dans le cas des sites web standards. Par conséquent, la plupart des sites .onion n’ont pas le S de HTTPS. Tant que votre connexion est sécurisée, le navigateur Tor affichera un oignon au lieu de l’icône familière du cadenas. Mais quel genre de sites sont hébergés dans ce darknet ? À quoi servent-ils, et pourquoi sont-ils là ? ExpressVPN est fier de vous présenter neuf sites parmi les plus célèbres :
(Note : Vous aurez besoin du navigateur Tor pour ouvrir tous les liens vers les sites web .onion dans cet article et pour accéder au dark web. Vous pouvez obtenir le navigateur Tor ici.)

1. ProPublica

http://www.propub3r6espa33w.onion/Page d'accueil .onion de ProPublica
La première publication en ligne qui a remporté un Pulitzer est également la première grande publication avec une adresse .onion.
ProPublica fait beaucoup de choses différemment. Sa source de financement est la Fondation Sandler et diverses autres organisations similaires.
Parcourir le travail de ProPublica via son site .onion est facile. L’existence même du site est une grande victoire pour la protection de la vie privée et la liberté d’expression.

2. Facebook

http://www.facebookcorewwwi.onion/
Page d'accueil .onion de Facebook.
Pourquoi l’une des plus grandes organisations connues pour ses pratiques intrusives sur la vie privée et sa politique controversée sur les pseudonymes aurait-elle une adresse .onion

Si Facebook peut collecter tout ce que vous dites et faites sur sa plateforme, il n’est pas favorable au partage de ces informations avec les autres. Facebook est également très conscient des tentatives de nombreux gouvernements de restreindre l’accès à un système qui permet à des inconnus sur le Web de discuter et de collaborer librement.
L’adresse .onion de Facebook ne facilite pas beaucoup la préservation d’un compte anonyme, mais elle rend Facebook plus accessible dans les pays où il est censuré.

3. DuckDuckGo

http://3g2upl4pq6kufc4m.onion/
Page d'accueil .onion de DuckDuckGo.
Vous recherchez un contenu sur internet, mais vous ne voulez pas renoncer à la protection de votre vie privée ? DuckDuckGo est une excellente alternative à Google. L’activité de recherche n’est pas enregistrée. Même sans la possibilité de surveiller votre comportement ou d’accéder à vos e-mails et votre activité de navigation, DuckDuckGo fournit des résultats décents.

Ce qui soulève la question suivante : Les techniques de surveillance intensive de Google sont-elles vraiment nécessaires ? Avec Tor, Google devient ennuyeux à utiliser, car il soumet fréquemment les utilisateurs à valider des CAPTCHA pour prouver qu’ils sont humains. Mais The Duck excelle en termes de vitesse, de fiabilité et de confidentialité.

4. Wasabi Wallet

http://wasabiukrxmkdgve5kynjztuovbg43uxcbcxn6y2okcrsg7gb6jdmbad.onion
Page d'accueil .onion de Wasabi Wallet.
Wasabi Wallet est un portefeuille Bitcoin qui non seulement dissimule toutes vos données dans le réseau Tor, mais vous permet également de joindre vos transactions à d’autres pour accroître votre confidentialité. Il est ainsi incroyablement difficile de savoir qui vous payez. Le processus est payant, mais contrairement à d’autres trumblers ou services de mixage, il n’y a aucun risque que Wasabi ou l’un de ses utilisateurs vous escroque.

5. Riseup

http://vww6ybal4bd7szmgncyruucpgfkqahzddi37ktceo3ah7ngmcopnpyyd.onion
Page d'accueil .onion de Riseup.
Riseup est un fournisseur de messagerie électronique géré par des bénévoles. Il est destiné aux militants et aux activistes du monde entier.

Fondé vers 1999 par des activistes de Seattle, il s’est depuis développé pour atteindre plus de six millions d’utilisateurs dans le monde. Il publie une newsletter en plusieurs langues et utilise les services .onion non seulement pour son site web, mais aussi pour tous ses services de messagerie et de Chat.

6. Archive.today

http://archivecaslytosk.onion/
Une capture d'écran du site Archive Today dans le dark web.
Archive.today (anciennement connu sous le nom de Archive.is) est une plateforme qui vise à préserver le patrimoine culturel et scientifique du Web.
Fondé en 2012, il permet d’enregistrer des captures d’écran de sites web, de remonter le temps et de voir à quoi ressemblaient les sites web ainsi que les informations qu’ils contenaient.

Archive.today est considéré comme un outil important pour suivre les modifications apportées aux sites web des gouvernements et des entreprises, préserver le patrimoine culturel sur internet et maintenir le savoir hors de portée des autocrates. Vous pouvez archiver le site de votre choix, ou récupérer des documents historiques partout où ils sont disponibles.

7. La CIA

http://ciadotgov4sjwlzihbbgxnqg3xiyrg7so2r2o3lt5wz5ypk4sxyjstad.onion
Page d'accueil .onion de la CIA.
Tor a une histoire surprenante. Il a d’abord été développé par l’U.S. Navy pour aider les informateurs affectés dans des pays étrangers à relayer les informations en toute sécurité. Dans cet esprit, la CIA a lancé un site .onion pour aider les personnes du monde entier à bénéficier de ses ressources en toute sécurité.

8. Keybase

http://fncuwbiisyh6ak3i.onion
Page d'accueil .onion de Keybase.
Keybase est un service intéressant qui vise à vous permettre de relier facilement la présence de vos identités en ligne avec un système cryptographique. Vous pouvez télécharger votre clé PGP, ou demander au site d’en créer une pour vous, et l’utiliser pour associer votre profil Twitter, votre compte Github ou votre adresse Bitcoin à des clés de chiffrement.
Keybase place la barre très haut pour les hackers qui souhaitent usurper votre identité.

9. The Hidden Wiki

http://zqktlwiuavvvqqt4ybvgvi7tyo4hjl5xgfuvpdf6otjiycgwqbym2qad.onion/wiki/index.php/Main_Page
Page d'accueil .onion de Hidden Wiki.
Comment accéder à des contenus que les moteurs de recherche ne peuvent pas atteindre ? Tout comme avant, le dark web conserve de nombreux répertoires de sites, comme The Hidden Wiki.
Cette version .onion de Wikipédia développée par la communauté contient un grand nombre de liens vers une grande variété de services et de sources sur le dark web. Beaucoup de ces liens sont obsolètes, et encore plus nombreux sont ceux qui renvoient à des arnaques ou à des activités potentiellement illégales. Cliquez avec prudence !
C’est le seul site de cette liste qui possède déjà la version 3 de l’URL onion, plus longue et plus sécurisée.

Autres excellents liens vers le dark web

C’est la liste des domaines .onion d’ExpressVPN que vous devez connaître, mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Il y a tellement de contenus (mais attention, il n’y a pas que de bons contenus).
Nous apprécions aussi :
BBC : https://www.bbcnewsv2vjtpsuy.onion/
CryptoMe : http://h2am5w5ufhvdifrs.onion/
Deep Web Radio : http://76qugh5bey5gum7l.onion/
The New York Times : https://www.nytimes3xbfgragh.onion/
The Pirate Bay : https://uj3wazyk5u4hnvtk.onion/
Protonmail : https://protonirockerxow.onion/
We Fight Censorship : http://3kyl4i7bfdgwelmf.onion
ZeroBin : http://zerobinqmdqd236y.onion/
Mais, nous avons le regret de vous informer que The Onion n’a pas de site Onion : https://www.theonion.com/
Quels sont vos sites .onion préférés ? Y a-t-il des sites que vous souhaiteriez voir dotés d’une adresse .onion ? Partagez vos idées dans les commentaires ci-dessous !